Les projets


LES FUSEES

La micro fusée
La micro-fusée permet de comprendre les principes de base qui régissent le vol d’une fusée. Réalisée à partir de matériaux simples et légers comme le carton, le balsa, elle culminera à 100 mètres d’altitude.

Vecteur utilisé lors d’initiations locales, nous ne la considérons pas comme « un projet ».

La mini-fusée a pour but l'élaboration d’un système de récupération par parachute. Sa réalisation demande en moyenne 1 an de travail en équipe. La culmination sera d'environ 500 mètres pour une fusée de 1Kg.

Les projets « mini-fusées » sont  lancés lors de campagne de lancement régionale ou nationale.
La mini fusée

La fusée expérimentale
La fusée expérimentale a pour but d'embarquer des expériences comme par exemple une mesure de vitesse, d’accélération, d’altitude... Elle doit bien entendu également avoir un système de récupération par parachute comme la mini-fusée.
La culmination sera d’environ 1500 mètres d'altitude pour une fusée de 7Kg.

Les projets « fusées expérimentales » sont  lancés lors de campagne de lancement nationale (1 fois par an)

LE BALLON STRATOSPHERIQUE

Le ballon stratosphérique permet d’étudier l'atmosphère jusqu'à 25 km d'altitude. Contrairement aux fusées, le ballon permet une phase d’expérimentation relativement importante puisque le vol dure environ 2h30. Des expériences y sont embarquées (mesure de la pollution lumineuse, de la T°, de l’altitude… appareil photo embarqué).
Le ballon stratosphérique

L'EXPERIENCE 0G

L'expérience en Airbus 0G
L’expérience 0G consiste à mettre à disposition des jeunes les éventuelles places libres à bord de l'Airbus A300 0G (anciennement Caravelle 0G) lors des campagnes de vols paraboliques organisées par le CNES.
Il faut comprendre par places libres soit des places d'expérimentateurs embarqués manipulant leurs matériels à bord, soit des emplacements pour des expérimentations fonctionnant de façon autonome.


Copyright © 1985-2017     Eurêka +